Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Esprit Rando Reflex'Photos

Esprit Rando Reflex'Photos

Allier l'esprit de la randonnée pédestre à notre passion de la photo


Bons baisers de Bruges, la romantique

Publié par Philo sur 1 Août 2019, 22:00pm

Catégories : #Villes

Lac d'Amour Minnewater Bruges
Lac d'Amour Minnewater Bruges

Petit joyau des flandres, la Petite Venise du Nord... C'est en ces termes qu'est très souvent décrite la petite ville de Bruges. Attiré par tant de louanges et par son aura romantique, j'avais déjà eu l'occasion de la fouler en long et en large lors d'un week-end romantique prolongé l'année passée, avec ma douce Noumie.

Cette fois, j'y emmène Morgane en visite dans le Nord. Nous y allons en bus (à 1h de Lille par liaison  FlixBus). Je veux pour lui faire découvrir cette jolie petite ville de Flandres, ceinturée de canaux.

Voici le lien vers l'album Photos : Album Photos Bruges

Nous partons de très bonne heure pour pouvoir profiter d'un peu de calme avant l'invasion de touristes qui déferlent dès 10h au coeur de la bourgade.

A la sortie de Station Brugge, il nous semble percevoir comme un appel dans les murmures du vent. Nous suivons ces bribes délicieuses, déchirantes aussi... "You should not wait for Love, you shoud go towards it".

Elles nous mènent jusqu'aux bord de Minnewater, le lac d'Amour. Est-ce une apparition de la belle Minna, là au centre du lac enveloppée dans une vapeur aurorale, qui susurre doucement ces mots qui résonnent comme une tendre recommandation. "You should not wait for Love".

Le lac d'Amour MinneWater Bruges
Le lac d'Amour MinneWater

Il semble que nous ne soyons pas les seuls à avoir entendu les conseils avisés de Minna. Quelques amants d'un jour ou de toujours profitent de chaque instant dans ce cadre propice au romantisme. Il y a des bisous tout doux, colorés et éclatants, des bisous chauds et rayonnants qui s'échappent un peu partout. Ca dégouline d'Amour.

Abords de MinneWater à Bruges
Abords de MinneWater

Nous nous promenons autour du lac et rejoignons les canaux. De très nombreux cygnes se prélassent sur les rives ou ondulent sur l'eau.

Bruges, Les cygnes de MinneWater le lac d'Amour
Les cygnes de MinneWater le lac d'Amour

Nous poursuivons notre chemin en pénétrant dans le havre de paix qu'offre  le béguinage de la Vigne (Begijnhof), tout proche du lac. Nous foulons ce carré de verdure entouré de petites maisons blanches dans une atmosphère de calme et de contemplation. Hum, ça sent bon la sérénité ici ! Une belle parenthèse à l'agitation et le trop tout bagnole de la métropole Lilloise. C'est bon de respirer à plein poumons et de savourer l'instant.

Bruges Le béguinage de la Vigne (Begijnhof)
Le béguinage de la Vigne (Begijnhof)

Nous déambulons dans les petites ruelles du centre encore désertée à cette heure (l'affluence deviendra vite presque pesante, voire insupportable) jusqu'au pont Saint Boniface, un petit pont de briques et de pierres, typique reflétant bien l'atmosphère romantique et médiévale de Bruges. Un petit tableau de carte postale plein de charme offrant une magnifique vue sur les canaux.

Le Pont Saint Boniface à Bruges
Le Pont Saint Boniface à Bruges
Bruges Vue des canaux depuis pont Saint Boniface
Vue depuis pont Saint Boniface

Je guide Morgane vers les lieux incontournables de Bruges comme le quai du Rosaire (le plus photographié) ou du Pont Saint Jean avant que la foule ne s'en empare.

Nous poursuivons notre chemin en longeant à pieds les canaux intérieurs qui font la renommée de la ville, admirant les façades des habitations. Nous nous égarons plus tard dans un dédale de ruelles pavées ici ou là, au hasard du chemin.

Bruges : le long des canaux
Bruges : le long des canaux
Bruges, le long des canaux
Bruges, le long des canaux
Bruges un dédale de ruelles pavées
Bruges un dédale de ruelles pavées
Bruges bow windows
Bruges bow windows

Nous imaginons ces brugeois privilégié, profitant de la lumière et de la vue sur les canaux, partageant une pinte ou un apéritif derrière leurs bow-windows

Nous traversons une multitude de petits ponts sous lesquels les bateaux de touristes défilent maintenant à la file indienne.

Bruges et sa multitude de petits ponts
Bruges et sa multitude de petits ponts

Au détour d'un pont, nous traversons une charmante galerie (Koetshuis) , exposant des sculptures de bronzes très originales. Des personnages étranges, surréalistes... La visite vaut le détour.

Bruges : Vue de la charmante galerie Koetshuis
Bruges : Vue de la charmante galerie Koetshuis

 

Puis nous regagnons encore et encore Markt place comme si tous les chemins menaient finalement à la grande place, le coeur de la ville.

Bruges Markt
La place Markt

La place est bondée. le gros des touristes est maintenant dans Bruges. Une foule dense, compacte. Nous renonçons à visiter le Beffroi compte tenu de l'interminable attente.

La place est ceinturées de cafés, de restaurants, nichés au pieds de belles façades flamandes colorées. Il faut lever la tête et faire un tour  à 360° pour admirer la vue de la grand Place.

Une brochette de calèches propose aux clients les plus fortunés (tarif : 50€ par personne), aux moins mobiles, une visite commentée de la ville.

Empruntant la ruelle qui mène à la place de Bourg, nous faisons halte au stand d'Albert pour déguster une incontournable et succulente Waffel fraise chocolat noir et chantilly. 7,5€ la gaufre, mais un délice !

Bruges Waffel de chez Albert
Waffel de chez Albert

Nous trouvons miraculeusement un banc sur la place de Bourg (le Burg) et observons les monuments historiques qui la composent : l'hôtel de ville de style gothique, la basilique du Saint-Sang, le prévôté.

Malgré la foule, nous partons naviguer sur les canaux à bord d'un petit canot. Une façon incontournable de visiter Bruges. Que serait Bruges sans ses canaux ?  10€ par personne pour 30 minutes (8€ l'année passée - L'inflation va toujours plus vite quand il s'agit des loisirs).

Bruges et ses canaux à bord d'un canot
Bruges et ses canaux à bord d'un canot
Bruges - les canaux en bateau

Il fait chaud, il fait soif ! Je conduit Morgane à la brasserie locale de Halve Maan. La brasserie familiale est encore en activité. La visite vaut le coup. 7,50€ avec une bière à la sortie. Elle permet entre autre d'avoir une excellente vue de haut de Bruges. J'avais effectué la visite l'année passée et j'en garde un bon souvenir.

Nous dégustons une délicieuse blonde locale, la brugse Zot. Morgane en profite pour faire des emplettes dans la boutique de la brasserie : un verre, un échantillon de bières.

Bruges : la brugse zot une bonne blonde locale
brugse zot une bonne blonde

Nous nous éloignons ensuite du centre et de l'agitation touristique et arpentons les canaux extérieurs de Bruges. Moulins, chemins ombragés, différentes portes de la ville... Une très belle promenade, beaucoup moins fréquentée par les touristes qui bordent des pistes très cyclables.

Moulin de Bruges
Moulin de Bruges

47000 pas, plus de 35 kms effectués dans la journée, nous commençons à fatiguer. Nous dégotons une place sur une terrasse à proximité du quai du Rosaire pour manger une moule-frites accompagnée d'une nouvelle pinte de Brugse zot. 28€ le plat de moules, servi avec peu de frites. Nous sommes déçus. Rien de très exceptionnel, juste le double du prix habituel pour ce type de plat dans le Nord. Nous aurions dû favoriser la carbonnade flamande.

Le soleil commence à descendre à l'horizon, notre journée à Bruges se termine. Sportive et fort agréable, elle nous laissera d'excellents souvenirs.

Je vous conseille également la visite du musée de la frite, du musée du chocolat et celui de la torture. Trois expériences originales que nous avions appréciées l'année passée.

Calèches de Bruges
Calèches de Bruges

 

Retrouvez toutes les photos de Bruges  : Album Photos Bruges

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents