Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2009 7 19 /04 /avril /2009 19:00
Nous profitons de l'opération "Un dimanche à la campagne" - la journée portes ouvertes de l'Aube rurale - pour faire un petit tour autour des vergers de Champcharme pour prendre le temps de respirer et de profiter des premières belles journées printanières et renouer avec les activitésde plein air.
Nous poncturons le parcours de quelques arrêts à la ferme. L'occasion de découvrir des savoir-faire, de goûter des produits du terroir.
Benja, Pierre-Eric (P-E), Pèpère jean et Philo sont de la rando.
Notre itinéraire pédestre démarre à Marraye-en-Othe, place du jet d'eau, face à la mairie.
C'est P-E qui GPS et carte en main nous guidera tout au long de ce parcours d'une distance annoncée de 11 kms mais qui se révêla être réellement de 16 kms.
La première partie du parcours est balisée en blanc et jaune. Nous traversons la D374 et désecendons la rue de l'école, pour tourner au bout à gauche "allée de la promenade".
Les pelouses affichent leur plus belles verdures. Les jardiniers s'affairent à redonner à leurs jardins leurs plus belles allures. Les arbustes d'ornements affichent leurs couleurs pétillantes : les incontournables forsythias d'un jaune flamboyant se marient aux nuances de roses et de blancs des groseillers et cerisiers à fleurs dans une haie d'honneur.
De magnifiques magnolias présentent ici ou là leurs remarquables
fleurs en forme de tulipes. Les lilas en bourgeons promettent d'embaumer l'air de leur si doux parfum.
Le chant des oiseaux et les doux rayons du soleil annoncent le réveil de la nature endormie... C'est le printemps : la renaissance à la vie, la saison des amours naissants, le temps de la fertilité... La lumière ranime nos coeurs. Avec le printemps, nous retrouvons notre moral.
Au panneau "rue de champcharme", nous trournons à droite. Nous sommes surpris par les aboiements de quatre adorables chiens de chasse.
A 50 m à la patte d'oie, nous prenons le chemin le plus à droite montant raide en direction des cultures.
Les alouettes batifolent dans une sonorité mélodieuse.
Nous contournons alors le hameau de Champcharme haut et profitons des parcelles vertes et jaunes à perte de vue, Nous longeons des champs de colza et des vergers en fleurs. P-E en appel au silence pour profiter pleinement du spectacle. Il est vrai que depuis quelques mètres, le chant des oiseaux est masqué par les piaillements de benja et de pèpère jean qui vont de leurs commentaires à chaque foulée.
Nous descendons alors vers la D11 que nous prenons à gauche pour rejoindre Champcharme bas.
Dans le hameau, nous faisons une petite halte à la ferme des charmes. Nous faisons un petit tour du musée de l'histoire paysanne, une visite rapide de la cave de production de cidre et nous asseyons quelques minutes pour goûter quelques produits du terroir : une bolée de cidre et une petite crêpe au miel.
Pour remercier un cheval du pré voisin venu nous rendre une petite visite, P-E lui donne une pomme que celui-ci avale en deux bouchées.
Nous poursuivons la rando, traversons le hameau et prenons à droite la D53 en direction de Bercenay en othe. 250 m plus loin à droite, nous montons en direction des bois.
La seconde partie du parcours nous mène sur des sentiers à travers bois. Le soleil darde ses rayons ici ou là et éclaire les feuillages d'un vert tendre et rutilant faisant place au mystère. Nous faisons une nouvelle halte au coeur du bois. Un arbre jonché sur le sol nous sert de banc pour partager le pique nique préparé par pèpère Jean.
Nous arrivons ensuite à l'intersection avec un large chemin, nous prenons à droite et suivons désormais le balisage blanc-bleu. Nous traversons le plateau forestier. Une petit coup de flash sur belle limace grise et noire et nous descendons sur la D23 que nous traversons pour prendre en face à droite dessources de l'Ancre.
100m après les sources, nous quittons le balisage blanc-bleu pour revenir au balisage blanc-jaune et rejoignons par un large chemin la Perrière. Pendant que P-E nous dégôte un orvet, Benja met la main sur un morillon.
Le GPS indique déjà 11 kms et nous sommes encore loin d'avoir terminé la boucle.
Au bout de la ruelle aux vignes, nous coupons la D23 et prenons en face jusqu'au carrefour à l'entrée du bois.
Ca monte, Pèpère Jean souffle un peu en s'asseyant quelques instants sur une souche d'arbre sous un feuillage . Il redoute la douleur de son genou. Deux directions balisées en blanc et jaune sont possibles, Nous ne prenons pas le chemin de gauche qui mène à Eaux-Puiseaux mais continuons en face vers Marraye en Othe en montant dans le bois.
Nous  laissons une carrière sur notre gauche, traversons le carrefour et montons en face pour gagner plus loin le hameau des boulins. Une nouvelle halte au lavoir. Nous jouons avec quelques canards et quittons le hameau par un chemin à droite du château d'eau.
Nous sommes dépassés par deux randonneurs équestres avant de rejoindre le coeur de Marraye-en-Othe. Philo immortalise une vue du village digne d'une carte postale.
Nous teminons la journée par un ultime arrêt à la ferme le cabri ou nous dégustons une délicieuse fougasse accompagnée de cidre et de jus de pomme.
Une très belle journée de printemps ou la nature se réveille, renait et nous apelle à renouer avec les activités de plein air.
Hauts les coeurs !

Lien vers l'album photos

les vergers de Champcharme les vergers de Champcharme




Partager cet article

Repost 0

commentaires