Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2009 4 13 /08 /août /2009 18:10
Après une petite escapade sur la presqu'ile de crozon, nous mettons le cap sur celle de quiberon pour arpenter sa magnifique côte sauvage du château de Turpault jusqu'à la  pointe de Beg en Aud.
16 kms aller/retour par le sentier côtier : une promenade de toute beauté, des points de vues spectaculaires.
Harcelés par la mer et les vents, la côte sauvage de quiberon est un pur ravissement.
Le sentier est très fréquenté. Rien à voir avec le sentier côtier de la presqu'ile de crozon où nous n'avions croisé que très peu de personnes et essentiellement des randonneurs. Nous croisons ici une multitude de promeneurs armés d'appareils photos numériques. Il est vrai que la côte sauvage de quiberon est jalonnée de nombreux parkings qui donnent un accès quasi direct aux principaux points de vue.
Nous faisons le choix de parcourir la côte à marée basse pour pouoir fouler ses petites criques, grottes et arches façonnés par l'érosion.
Nous pique-niquons à flan de falaise et recevons la visite de goélands et de mouettes rieuses. Ces dernières s'approchent à quelques centimètres du paquet de chips et réclament leur part du repas.
Quelques centaines de mètres plus loin, nous descendons sur une petite crique à la découverte de petites grottes et autres recoins paradisiaques qui paraissent inviolés. Le sable mouillé, les roches, l'eau cristaline  contribuent à créer une ambiance chaude, reposante. Les vagues s'abattent sur les récifs dans un nuage d'écume.
On se sent bien dans ce petit coin du monde. Si bien, que nous nous y arrêtons un bon moment pour nous nourrir de tous ces charmes.

Quelques prises de vues pour profiter de la beauté de la côte sauvage

la côte sauvage de quiberon la côte sauvage de quiberon

Partager cet article

Repost 0

commentaires