Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2010 1 05 /04 /avril /2010 23:30

Avant de parcourir le secteur de Montjuic pour notre troisième journée de balade dans Barcelone, nous avons prévu d'aller visiter le Palais de la musique de Catalogne.

Lien vers l'album photos : Barcelone---Palau-Musica-et-Montjuic Barcelone---Palau-Musica-et-Montjuic

 

Palau de la musica catalana

De la place de la Universitat, nous empruntons le boulevard RDA. jusqu'à la place d'Urquinaona, puis Montjuic-003bà notre droite la rue Via Laietana. Quelques mètres plus loin, une ruelle nous mène au Palau de la Musica Catalana et à sa façade exhubérante. Le batiment de briques rouges et de fer est richement décoré de mosaïque et de carreaux de faïence.

Des colonnes jouissent d'une position dominante sur le balcon au deuxième niveau de la façade. Chaque colonne est unique et recouverte de mosaique multicolore représentant des décors floraux. Au-dessus des colonnes, les grands bustes de Giovanni Pierluigi da Palestrina, Johann Sebastian Bach, et Ludwig van Beethoven sur la façade principale et de Richard Wagner sur le côté. Le sommet de la façade principale est orné d'une mosaïque qui représente les membres de l'Orfeó Català, mais il est impossible de la voir clairement car la rue est étroite, ici bas.

Nous cherchons à entrer. Les portes sont fermées... Pourtant il nous semble apercevoir une foule d'individus à l'intérieur. Nous comprenons après quelques minutes que l'entrée des visiteurs s'effectue sur la gauche de la façade par un hall d'accueil. Ici, Le batiment de briques se cache derrière un mur de vitres qui créé une multitude de reflets.

Nous prenons nos billets pour la visite de 10h30 qui dure 30 minutes (En espagnol ou en anglais). On comprend très Montjuic-002bvite que la plus belle attraction du Palais de la musique se trouve, sans aucun doute, à l'intérieur. L'auditorium reçoit la lumière extérieure à travers une coupole inversée de vitraux décorés d'anges. L'hémicycle de l'orchestre est décoré de 18 bas-reliefs représentant  les muses de l'art musical. Chacune joue d'un instrument différent. Des chevaux ailés semblent s'élancer du balcon au son de l'orgue symphonique. Féérique, Superbe !

Un seul bémol : des agents de sécurité épient et interviennent dès que vous tentez une prise de vue. L'appareil photos est proscrit. Impossible d'immortaliser une scène. Ces agents agressifs ne se fondent pas très bien dans ce décor de toute beauté et ils m'agacent un tantinet...

 

Montjuic

Une fois la visite terminée, nous prenons la diretion de Montjuic et de la Plaça d'Espanya.Montjuic-017

Nous remontons l'avenue de la Reina Maria Cristina. Devant nous, se dresse le "Palau Nacional" qui abrite le musée d'art contemporain de catalogne. Montjuic est réputé pour ses nombreuses  fontaines et ses spectacles d'eau, de musique et de lumière. Mais en ce milieu de journée, les fontaines sont à l'arrêt. Il aurait fallu arpenter Monjuic en soirée pour profiter de cette attraction.

Montjuic-019cNous convergeons vers la fondation Joan Miro pour aller visiter le musée. Céline tente de me convertir aux oeuvres de l'artiste. Toutefois, si j'adhère à certaines d'entre elles, suréalistes ; d'autres comme "L'aile de l'alouette encerclée de bleu d'or rejoint le coeur du coquelicot qui dort sur la prairie de diamaMontjuic-021nt" me laissent totalement perplexe. Nous batifolons sur la terrasse au milieu de quelques sculptures de Miro. Pendant que je m'attarde devant les jambes rouges élancées d'une des réalisations de l'artiste, Céline s'envole à la "Caresse d'un oiseau"

 

Nous traversons par la suite plusieurs ilôts de verdures pour rejoindre en haut de la colline la citadelle de Montjuic. De multiples jardins suspendus recouvrent en effet la colline de Montjuic et font le bonheur des promeneurs. Les cabines du  téléphérique jouent un ballet incessant  au dessus de nos têtes.

Montjuic-026Cette citadelle austère nous offre du haut de ses fortifications un point de vue sur la ville de Barcelone et sur son port.

Après quelques minutes d'arrêt, juste le temps d'avaler un sandwich, nous redescendons vers les installations olympiques construites pour les jeux de 1992.  Nous foulons l'immense stade et l'enceinte du  Palau Sant Jordi. C'est l'installation olympique la plus utilisée de Barcelone. Elle accueille de nombreux événements sportifs, des spectacles musicaux et théâtraux, des rencontres sociales. Des milliers de jeunes groupies à l'allure gothique font d'ailleurs sitting sur le parterre devant la salle. A l'intérieur, leur groupe fétiche, Tokio Hotel, répète à grands coups de décibels. Des banderoles scandent les prénoms de Bill ou Tom...

Nous passons rapidement cette agitation et venons nous asseoir quelques instants au pieds de la Torre CalatravaMontjuic-033, cette tour de télécommunication, inspirée de la flamme olympique,  au  design digne d'un film fantastique.

Nous terminons notre circuit dans Montjuic en rejoignant le "Palau Nacional", puis la Plaça Espanya. Nous contournons les arènes qui ont donné leur dernier spectacle taurin en 1977 et qui sont actuellement en cours de transformation pour devenir un centre commercial et de loisir, puis, nous rejoignons le parc de Joan Miro. Là, du haut de ses 22m, la sculpture "Dona i Ocell"  (femme et oiseau)  recouverte de céramique nous invite à laisser flotter notre imagination. Où est la femme, où est l'oiseau ?

Nous regagnons notre hôtel par la carrer de la Diputacio, comme guidés par l'étoile, la femme et l'oiseau qui se dissipent dans des raies de lumière, rouges, vertes, bleues et jaunes...

 

Montjuic-035

Partager cet article

Repost 0

commentaires

r 24/04/2010 22:14


...tout vu, me suis délecté...et tellement ravi de vous retrouver,...épanouis...