Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 23:00

Peclerey-001Peclerey-006Peclerey-047Peclerey-084Peclerey-090

Données de la rando

Durée : 3h15

Altitude départ : 1386 m

Point culminant : 1967 m

Dénivelée : + 602 m

Accès : Depuis Chamonix, rejoindre le village d'Argentière, emprunter la route direction Montroc et le Tour, puis au croisement du petit tunnel sous la voie ferrée, prendre à droite la direction du hameau du Planet qui rejoint le parking.

Description : Coincée entre le glacier d'Argentière et le glacier du Tour, la montagne de Peclerey est un immense belvédère sur le massif des Aiguilles rouges et le grand balcon Nord de Chamonix.

Difficulté : Moyen

Carte IGN : 3630 OT

Album photos de la rando : MontBlanc---Montagne-de-Peclerey MontBlanc---Montagne-de-Peclerey

 

Le fil de la rando

Nous sommes partis de Troyes la veille au soir et sommes arrivés dans la nuit à Argentière où nous avons terminés la trop courte nuit dans la voiture. Réveillés à l'aube, nous prenons, la direction du parking du Planet, point de départ de la rando.

L'ancien Hôtel du planet a servi de décor au dernier film de Clint Eastwood : "Au delà"

Le temps est superbe en cette fin de mois de Septembre. Le ciel est bleu,l'air est doux et les couleurs chatoyantes de l'automne colorent ici où là la montagne... Bref, c'est l'été indien...

Du parking, nous prenons la direction du Tour suggéré par un panneau. Le sentier remonte la prairie puis s'engouffre assez vite dans une forêt de mélèzes, de sapins et de pins. Une trouée dans les arbres offre un très beau tableau du village du Tour en contrebas. A une intersection, nous laissons de côté le sentier qui mène au village du Tour pour un chemin panneauté "Le peclerey". Le chemin s'élève maintenant de façon plus abrupt dans la forêt. De très belles percées nous laissent entrevoir furtivement tantôt le massif des Aiguilles rouges, tantôt le massif du Mont Blanc. Ces fenêtres naturelles proposent chaque fois un spectacle étonnant, magique. Elles sont l'occasion de multiples arrêts et permettent de récupérer toute l'énergie que nous dépensons dans l'ascension des lacets en pente raides.

Après une petite heure de marche, la sente rejoint le sommet du Peclerey. Le Mont Blanc et l'imposante aiguille des grands Montets s'offrent à nous. Bien qu'elle ne culmine qu'à 3297 m d'altitdude, l'aiguille nous paraît, vue d'ici, bien plus haute que le Mont Blanc. Un bel effet d'optique !

Le sentier rejoint l'alpage de Peclerey et un petit abri de pierre. D'ici, le panorama est grandiose : Le massif des Aiguilles rouges, le massif de Perrons, la montagne des posettes, la montagne de Balme (frontière entre la France et la Suisse) et derrière au loin, les sommets Suisses : la tour Salière, Bel Oiseau, les Dents du Midi, le Luisin, la Croix de Fer. Notre oeil se perd à l'horizon pendant de longues minutes.

Nous poursuivons alors le sentier en direction du glacier du Tour. Le chemin progresse au milieu d'un tapis mordoré. Il fait bon déambuler au milieu de cet alpage aux tons d'automne enchanteurs. Le glacier du tour apporte à très beau contraste au paysage. Arrivés au pieds du glacier, nous descendons vers le village du Tour et rejoignons plus bas la forêt du grand Chantet qui nous reconduit à notre point de départ.

Il est à peine midi... nous reprenons la voiture et partons en direction du hameau du Lavancher pour entâmer une seconde randonnée : la tête des prapators.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires