Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 23:00

AiguilleHouches-101AiguilleHouches-021AiguilleHouches-082AiguilleHouches-157AiguilleHouches-165

Données de la rando

Départ : Parking n°2 du Parc animalier de Merlet (commune des Houches)

Altitude min : 1380m

Altitude max : 2285m

Dénivelée : 860m

Temps de montée : 3h30

Temps de descente : 1h45

Difficulté : Moyenne (sentier soutenu, raide, mains courantes, pédales, barres rocheuses... ). Avant mi-Juin, prévoir équipement (crampons et bâtons)

Carte IGN: 3531 ET Saont-Gervais-les-Bains/Massif du Mont-Blanc

Description : Une belle balade située à l'extrème sud des Aiguilles rouges entre la chaîne du Mont Blanc et la chaîne des Fiz qui emprunte une partie du GR du tour du Mont Blanc.

Cette boucle au départ du parc animalier de Merlet rejoint le refuge de Bel Lachat, puis les prairies humides de Carlaveyron, pour monter jusqu'à l'Aiguille des Houches puis revient au parking de Merlet par les chalets de Chailloux.

Lien vers l'album photos : Chamonix---Aiguillette-des-Houches Chamonix---Aiguillette-des-Houches

 

Le fil de la rando

AiguilleHouches-103C'est à l'aube que nous garons notre véhicule sur le parking N°2 du parc Merlet, totalement désert. Nous sommes à 1380m d'altitude et nous nous engageons sur le sentier panneauté "Aiguillette des Houches"  qui s'élève dans la forêt. Marlène, qui m'accompagne dans cette balade, est un peu fébrile : C'est un bel objectif pour elle : c'est sa première véritable expérience de marche en montagne.

Après quelques lacets en forêt, le sentier longe la clôture du parc de Merlet et atteint l'altitude de 1650m à une intersection. A gauche : l'aiguillette par les chalets de chailloux, à droite par le refuge de Bel Lachat. Nous prenons à droite vers Bel Lachat. Nous avons planifié de redescendre de l'Aiguillette par le sentier de gauche au retour. Le sentier s'élève encore un peu plus. Marlène peine dans la pente, je réduis le rythme. Plusieurs trouées dans la forêt ponctuent notre progression et offrent de beaux tableaux sur le massif du mont Blanc et sur la vallée de Chamonix. Le glacier des Bossons, les aiguilles de chamonix, le Mont Blanc..J'invite Marlène à profiter du spectacle qui vaut bien l'effort que nous sommes en train de fournir.

Le bruit du torrent de Lapaz interrompt maintenant le silence de notre marche. Après le franchissement du cours d'eau, le sentier devient plus escarpé et plus vertigineux. Une main courante et des pédales plantées dans la roche glissante facilitent notre progression aux abords du ravin du torrent de Lapaz. Marlène franchit ce passage, non sans craintes. Je la rassure et l'encourage vivement. Le sentier devient encore plus raide et longe maintenant le ravin des Vouillourds. Marlène se plein de fortes contractions douloureuses dans les muscles de ces jambes... Je lui conseille de manger une barre de céréales pour refaire sa réserve en sucre. Je prends son sac à dos pour la soulager dans la montée.

La pente est de plus en plus soutenue et les 200m de dénivelée qui nous séparent du refuge de Bel Lachat se compliquent encore un peu avec le passage de quelques névés qui persistent en cette période de Mai. L'un d'entre eux, situé en devers, est particulièrement difficile à passer... Je fais un premier passage avec les sacs à dos et reviens chercher Marlène qui s'agrippe à moi en marchant dans mes pas. Encore un petit effort... le refuge de Bel Lachat, perché dans le vide, face à la vallée de Chamonix est à vue. C'est à bout de souffle que Marlène rejoint la somptueuse terrasse du chalet. Le refuge est fermé en cette période de l'année. Nous nous installons, seuls, sur la terrasse panoramique pour partager notre pique-nique. Face à nous, la récompense de l'effort : une vue sublime sur les trois Mont-Blanc (le Mont Blanc du Tacul, le Mont Maudit, le Mont Blanc). Un chocard nous rejoint bientôt pour quémander sa part de nourriture.

Après notre déjeuner, nous continuons par un sentier qui s'élève en direction du Brévent par quelques lacets. Nous atteignons assez vite un cairn des aiguilles rouges ... Au loin, les grandes Platières. Nous bifurquons en direction de l'Aiguillette des Houches... Il nous faut alors traverser une vaste étendue de neige pour passer le col de Bel Lachat.. Des bouquetins nous accueillent en haut du col.. Je prends quelques photos des bovidés. AiguilleHouches-143

Mais là, la surprise est de taille. Les prairies de Carlaveyron, où le sentier devrait serpenté entre des petittes gouilles, est totalement recouvert de neige. L'Aiguillette des houches est elle-même encore enneigée... je dois me ranger à l'évidence. La suite du parcours est impratiquable en cette période de l'année sans équipement... Nous profitons tout de même de la vue au loin sur la chaîne des Fiz (Pointe noire de Promenaz, Pointe d'Anterne, Mont Buet) et faisons demi-tour... Nous redescendons vers Bel Lachat puis vers le parc Merlet par le même chemin qu'à l'aller.

C'est au gîte des chamoniard volant que nous passons la nuit.

 

Chamonix---Aiguillette-des-Houches Chamonix---Aiguillette-des-Houches

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires