Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 17:36
Le Circuit prévu
blanchemer-011Une randonnée en raquettes à neige dans le
secteur de Gérardmer / La Bresse
Nous avons repéré notre itinéraire la veille à l'aide de la carte IGN TOP 25 3618OT. Nous partirons du pont de Blanchemer, pour gagner le lac gelé de blanchemer puis nous effectuerons l'ascension du Rainkopf en passant par la ferme auberge de Ferschmuss. Nous irons jusqu'au sommet du RothenbachKopf et regagnerons notre point de départ par la vallée. Un circuit de 9kms (600 m de denivelé) que nous comptons boucler en 3h30, 4h de marche.
 
Le fil de la rando

Lien vers l'album photos : Randonnée raquettes à neige - lac de Blanchemer Randonnée raquettes à neige - lac de Blanchemer

Nous partons de Landreville à l'aube (6h30 du mat.) et nous arrivons à La bresse vers 10h. Nous louons l'équipement de randonnées pour Benja (raquettes, chaussures et bâtons), avalons un petit café et prenons la direction de notre point de départ situé sur la D34d route de vologne, 2 kms avant le domaine skiable de la Bresse.
Nous garons la voiture sur un petit parking en bord de route et enfilons notre équipement. Cette randonnée est l'occasion pour Benja d'effectuer son baptème en raquettes à neige. Confiante, Benja l'aventurière, spécialiste de la glisse et reine du snowboard me livre sa première pensée : Les raquettes c'est un sport de vieux...

10h55 : Altitude 835 m
Emmitouflés des pieds à la tête, nous démarrons la randonnée par un large sentier bien damé au milieu d'un bois de sapins. L'air est doux, le ciel est bleu, la neige est abondante. Voilà qui présage d'une belle journée.
A peine 250 mètres effectués, Benja perd une raquette mal fixée.

13'21 de marche : 800 m de marche, 908 m d'altitude
Les rayons du soleil nous chauffent le visage et se reflètent sur l'épaisse couverture neigeuse. Nous avons l'impression de progresser sur un épais tapis de diamants scintillants.
L'énergie provoquée par l'effort nous procure une trop grande chaleur : nous retirons nos polaires.

18' de marche : 1km100
Avec le redoux, des amas de neige se détachent et glissent de la cime des arbres de branches en branches entraînant d'autres paquets en une petite avalanche qui se pulvérise dans une pluie de paillettes scintillantes. Nous levons les bras et le visage pour recevoir cette poudre magique avec l'illusion d'être des personnages enfermés dans une boule de neige que dame nature s'amuserait à retourner sans cesse.

24'14 de marche : 1km560 983 m d'altitude
ça grimpe ! Benja est à la traîne. Elle souffre. Nous atteignons une fourche, nous prenons le chemin de gauche direction Rainkopf. Je ralentis le pas.

31'54 de marche : 1km900 1017 m d'altitude
Je rejoins un groupe de randonneurs qui bifurque à gauche pour emprunter le circuit Artimont. Benja a du mal, elle s'arrête souvent... Quand elle arrive à mon niveau, elle a le souffle coupé. Elle prend une bonne bouffée d'air mais peine à articuler : "J'ai le coeur qui va lâcher me lance t'elle. j'arrête, je connais mes limites, je regagne la voiture... " Je l'encourage à poursuivre sur un rythme plus lent. Elle acquiesce d'un geste de la tête et ravise son jugement : la rando raquettes, c'est pas aussi facile qu'on peut le penser.
Nous continuons tout droit direction les chaumes. Le sol n'est plus damé, nos raquettes s'enfoncent profondément de 10 à 15 cm dans la poudreuse ce qui rend notre progression difficile.

42'52 de marche : 2kms290 1044m d'altitude
Le Rainkopf culmine à 1305 m. A ce rythme, on est pas rendu. Benja tente un pas en arrière et chute dans la neige.
Nous décidons de changer notre itinéraire, nous empruntons un petit sentier à droite marqué d'un disque jaune qui redescend sur le lac de Blanchemer.
Benja retrouve le sourire... Elle est dans son élément "Super ça descend ! "  Elle prend la tête de l'expédition. "On dirait une piste de Bobsleigh..." Benja pose ses fesses sur le sentier gelé, elle lève les jambes et s'aide de ses bâtons pour s'élancer... Une bonne rigolade !

51'42 de marche : 2kms670, 984 m d'altitude
Nous atteignons le cirque glaciaire. Le froid et la neige ont transformé le lac en une vaste étendue blanche et lisse.
Nous visitons le petit refuge situé au bord du lac. Nous nous arrêtons déjeuner et profitons du cadre.
Aux abords du lacs, la couche de neige atteind plus d'un mètre. Enfoncé à mi-cuisse, le temps d'une photo, je joue des bâtons mais je n'arrive pas à me dégager. Benja me porte secours.
Après un long moment de détente, nous reprenons la direction du Rainkopf (triangle bleu).

4kms200 de marche:
C'est au prix d'efforts intenses que nous progressons dans l'ascension vers le Rainkopf. Nous nous enfonçons jusqu'aux genoux. Grimper devient vite impossible.
La neige accumulée là nous force à rebrousser chemin.
Nous décidons de faire le tour du lac et de regagner le pont de Blanchemer
Nous marquons un long arrêt sur la rive opposée du lac et jouons dans la neige.
Nous nous inventons un nouvel ami... Nestor, un bonhomme hilare avec qui nous partageons notre aventure... Ce joyeux bonhomme tout blanc connaît bien des secrets. Il nous raconte les histoires du coin.
"Autrefois, les fées étaient nombreuses dans la région" nous dit-il. "Elles se retrouvaient le soir pour danser autour du Honheck. Une légende raconte d'ailleurs la triste aventure d'un paysan qui surprit une fée au bord du lac de blanchemer. Elle avait des vêtements nuit mouchetés d'étoiles. Elle lavait de fins voiles brodés d'or. Interrompue par ce paysan irrespectueux et pervers, elle lui jeta un sort pour le punir de l'avoir importunée. Pris de panique le paysan erra dans la forêt toute la nuit et quand il retrouva sa ferme au matin, elle était réduite en cendres et en ruines".
Nous immortalisons nos échanges avec Nestor par quelques prises de vues, puis nous reprenons la route, laissant notre ami sur le bord du chemin.


5kms430 de marche :
Nous avons contourner le lac, nous empruntons le sentier triangle bleu Pont de blanchemer, un chemin parallèle à celui que nous avons pris à l'aller mais qui serpente dans la forêt. La neige fraiche est craquante comme de la meringue. Nous nous frayons un chemin parmi les arbres.

6kms 500 : 2h de marche à 3,3Km/h de moyenne, 385 m de dénivelé
Nous regagnons le parking et retrouvons à proximité du ruisseau de Blanchemer où nous l'avions laissé au frais bien enfouie sous la neige une bouteille de champagne René Jolly. Nous trinquons à cette belle journée.
Nous n'avons pas atteint le Rainkopf mais nous avons bien profité


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pascal 14/02/2010 18:01


Je rentre juste d'une sortie raquette au pied du Petit Ballon, de la super neige. Adepte de la rando, je suis tombé sur ton site en cherchant des infos de circuit de raquette.
Ton site m'a permis de voyager assis devant mon portable! Bravo pour ces belles photos.De plus j'ai reconnus beaucoup de circuit des Vosges.
Salutations sportives

runner68


Philo 15/02/2010 13:25


Merci pour tes encouragements...
Originaire de Troyes dans l'Aube, je fais souvent le voyage vers les vosges.
J'adore fouler les sentiers de ce massif et je trouve le marquage du club vosgien particulièrement efficace.
Au plaisir de se rencontrer sur l'un de ces sentiers.


R 11/02/2010 16:55


...Lamoura/Gérardmer...trop loin,...une prochaine fois....


Philo 11/02/2010 18:07


Bonjour Robert...
J'aurai aimé partager une rando raquette avec vous... Mais le peu de temps dont on dispose et la distance entre lamoura et gérardmer rendent effectivement la chose impossoble pour cette
fois-ci.
Mais ce n'est que partie remise.
Bon séjour dans le Jura. Abientôt


R 11/02/2010 16:46


...au fait, Philippe,...cette histoire de Fées ?...dans les Vosges...
...pas loin d'penser qu'il en existe ailleurs :O))) !!
A bientôt,...raquettes aux pieds!


R 11/02/2010 16:42


"...au Philo de la rando" on se surprend à penser ...que c'est "ballot" de ne pas avoir participé à la fête....
Je note les coordonnées de ce site propice à la raquette à neige...eh! oui! les Vosges existent!...