Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 23:00

Profil de la rando

Départ : parking Larcenaire (Bussang)

Balisage : raquettes sur fond orange

Carte IGN 36190T

Boucle de 7kms740

Dénivelée positif : 255m

  Rochelotte-001

Album photos de la rando :

Rochelotte Rochelotte

 

Le fil de la rando

Rochelotte-060Les abondantes chutes de neige de cet automne 2010 résonnent en nous comme un appel à déambuler dans les paysages immmaculés du massif vosgien.

Nous profitons d'un petit week-end familial pour faire découvrir à tous, enfants et adultes, les joies de la marche hivernale. Manon, Morgane, Margot, Matthis, Ophélie, Bénédicte, Benjamine, Gaëlle, Cyril et moi-même partons de bon matin en direction du départ des pistes de ski de fond du domaine de la rochelotte pour une rando raquettes à la journée.

Les fortes chutes de neiges de la veille et de la nuit rendent l'accès au départ de la rando très difficile... Mais nous sommes tous au parking de Larcenaire à 822m d'altitude vers 10H30.Le ciel est très chargé mais il neige pour l'instant faiblement.
Gaëlle constate qu'il manque un rivet à l'une de ses raquettes... Elle tente en vain d'aller louer une autre paire au centre de vacances de larcenaire. Finalement, c'est au gré du rafistolage maison d'une bonne ame qu'elle prend le départ de la rando.

Le sport de raquettes ne nécéssite pas d'apprentissage fastidieux.. Après quelque dizaines de mètres, une petite chute par ci, par là, tout le monde a pris ses repères.. Du parking, nous rejoignons le chalet de départ des pistes de skis de fond. Tout est fermé.

Nous progressons tout d'abord sur une large  piste damée : le chemin de la Rochelotte, entourésde grands sapins poudrés. Matthis profite de l'épaisseur de la neige qui borde le chemin et ne manque pas une occasion pour se jeter violemment dans la poudreuse. Un peu plus loin, il est attiré par la beauté de sculptures éphémères de givre et de glace. Il arrache un stalactite suspendu à une roche..

Notre équipée avance à petits pas en rythme décousu. Les arrêts sont fréquents et l'on entend déjà quelques plaintes en queue de peloton. Après 1kms 200 de marche, nous atteignons le chalet de la Rochelote situé à 953m d'altitude. Un nouvel arrêt, quelques prises de vues et nous empruntons le chemin du Peut Haut. Nous quittons la piste damée pour nous enfoncer dans la forêt. La hauteur de la neige atteint par endroit 60 à 70 cm sur le sentier. Les traces ne sont pas faites, ce qui rend la progression encore plus difficile. Je remotive la troupe. Nous allons maintenant marcher en file indienne. Cyri et moi-même marcherons en tête pour faire les traces et rendre la marche plus facile pour le reste du cortège. Le paysage est féérique. le manteau neigeux  est  nu d'empreintes, les branches des arbres plient sous le poids de l'épaisse couche de chantilly qui les recouvre. J'invite tout le monde à profiter de la quiétude et de la beauté des lieux. Mais l'effort demandé pour progresser l'emporte sur le ravissement que devrait procurer le lieu. Les plaintes se font plus vigoureuses. Margot n'ira pas plus loin. Bénédicte souhaite qu'on s'arrête pour manger. Pour compliquer encore un peu les choses, la neige se met à tomber à gros flocons. Quelques dizaines avant le refuge "Le Heimont", nous prenons la décision de faire demi-tour et de rejoindre le chalet de Rochelotte pour manger nos sandwichs à l'abri. Une petite course en raquettes pour se mettre en appétit... puis à table !

Il fait très froid, le thermomète affiche -7°, Ophélie a les doigts gelés et la neige tombe toujours inténsément. Nous prenons le chemin du retour en ponctuant notre avancée par des petites courses pour nous réchauffer.

J'invite au silence...je me concentre sur le crissement de la neige sous mes pas comme pour m'aider à entrer en méditation et profiter pleinement de l'instant, du bonheur d'être là... mais je n'y arrive pas... et je sens l'angoisse qui monte. Est-ce  que l'amour m'aurait quitté ? je ne sais plus comment ni où le retrouver...

Nous n'avons fait qu'un quart du parcours prévu... je suis un peu frustré même si je sais que les conditions météo n'étaient pas facile et le niveau de la troupe était loin d'être homogène.

En tout cas, bravo à tous pour avoir essayé...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

virginie 20/12/2010 19:57


juste un petit mot pour vous feliciter de votre site il est tout simplement formidable!! je voulais vous mettre des photos des montagnes Vosgienne avec le couche du soleil mais je ne trouve pas de
lien pour .... dommage !! bonne continuation dans vos randonnees !!! abientot de vous lire ....