Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 22:26

25bosses012011-007Lien vers l'album photos de la rando :  25bosses012011 25bosses012011

Il y a 30 millions d'années environ, la mer Stampienne s'est retirée en laissant une épaisse couche de sable et de grès... Le temps, l'érosion, ont alors façonné ce coin de nature. Aujourd'hui, le circuit des 25 bosses sillonne dans un chaos de blocs de grès au formes étranges qui laissent vagabonder l'imagination.

C'est la 5ème fois que je parcours le circuit des 25 bosses et je suis toujours envoûté par la beauté et la féerie de ce grand espace de nature. Outre, l'effort physique important que demande l'itinéraire : la forte dénivellation, les passages escarpés, les rochers glissants à escalader, ce parcours a quelque chose de magique. La nature, en artiste, a modelé ces étranges amas de rochers en de gigantesques silhouettes représentant tortue, souris, draguons et autres êtres enchanteurs.

Au fur et à mesure de notre cheminement, nous retrouvons notre âme d'enfant et faisons du circuit des 25 bosses un grand terrain de jeu. Nous confectionnons de minis Land Art éphémères avec les quelques matières ramassées ici ou là au bord du sentier. Nous réalisons même un petit mandala sur le chemin pour marquer notre passage. (Merci à Isabelle - J'Art Diner Créatif - pour m'avoir fait découvrir cet art).

25bosses012011-008Nous sautons d'un rocher à l'autre dans des bonds spectaculaires. Nous rions à gorge déployée et nous répondons à l'invitation de Souchon. "La terre est un aspirateur, qui veut not'corps, l'aspire, l'espère. Elle te désire. Te laisse pas faire... Saute en l'air..."

Alors On saute en l'air, toujours plus haut.....

Lien vers l'album photos de la rando :

  25bosses012011 25bosses012011

 

 

Lien vers d'autres articles sur le circuit des 25 bosses :

Le circuit des 25 bosses en un peu plus de 4h

Les 25 bosses pour préparer un trek dans le désert de Jordanie

Le circuit des 25 bosses en plein cagnard

Circuit des 25 bosses à Fontainebleau

Repost 0
27 juin 2010 7 27 /06 /juin /2010 22:28

25bosses-038Données de la rando

 

Départ : Parking de la croix sainte Jérôme

Circuit classique : 17,9 kms

Temps déplacement : 4h57

Temps d'arrêt : 1h46

Dénivelée positive : 1004 m

30 ° à l'ombre

Lien vers l'album photos : 25bosses-Juin2010 25bosses-Juin2010


Le fil de la rando

 

article à venir...

Repost 0
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 23:31
parisbysnow-027A quelques jours de Noël, la neige a fait une apparition sur Paname. Un manteau blanc recouvre la capitale. Voilà une belle occasion de déambuler sous les flocons appareil photo en main.
Un fine couche de poudreuse recouvre le sol et donne un charme tout particulier au jardin des tuileries. Les statuts qui peuplent le square semblent pétrifiées par le froid. Une foule de touristes déambule néanmoins dans les allées et semble envoûtée par cet écrin neigeux.
Sous les réverbères et les branches d'arbres enneigées, les chaises sont délaissées.
Une ardoise de café vante sans trop de succès un petit verre de vin chaud à la cannelle. La terrasse est déserte.
Les fontaines gelées se tranforment en patinoires à pigeons. Quelques volatiles s'affairent auprès de passants qui leur distribuent de la nourriture.
Un jogger courageux surgit soudain et traverse l'allée qui mène à la grande roue.
Des passionnés de photos profitent de ces conditions météoroliques pour immortaliser quelques scènes inhabituelles de Paname.
Je débouche sur la place de la concorde. Une dodoche garée le long de la place joue les stars et me force à déclencher. Clic.. dans la boite.
Je me dirige alors vers les quais de Seine. Les vieilles demoiselles de fer accomplissent leur ballet sur le fleuve. Elles naviguent fièrement et emmènent les visiteurs à la découverte des plus beaux monuments de Paris.
Sous les arbres, s'alignent les boites des bouquinistes qui perpétuent l'amour des livres et suscitent l'intérêt des collectionneurs depuis des générations.
J'emprunte le pont Alexandre III puis rejoins la tour Eiffel puis le champ de Mars. Des enfants profitent des joies de la neige. Quel bonheur !!  C'est jour de fête.
Je fais alors la rencontre d'Hector, un bonhomme tout blanc  pas très causant, mais qui a une bouille fort sympathique. Avec son doigt de bois, il me désigne la grande dame de fer.
Un peu plus tard, pour poursuivre ces instants magiques, je retrouve une petite fée avec qui je traverse le pont des arts en direction du Louvre. Une traversée romantique de la passerelle, lieu de rencontre favori des amoureux. Une multitude de "love lock" est d'ailleurs  accrochée au grillage et promet l'amour éternel. Ces cadenas affichent des prénoms et des dates symboliques. Ces offrandes sont autant de défis optimistes à l'usure du temps.

lien vers l'album photos


Paris-by-snow Paris-by-snow


parisbynight-012La déambulation se poursuit by night. L'occasion de photographier quelques illuminations de Paris : l'avenue des champs Elysées (dommage que la grande roue ne soit pas illuminée) et la tour Eiffel dans ses habits de lumière.

Paris by Night Paris by Night


Repost 0
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 19:40

Après quelques mois de randonnées pédestres familiales, je renoue aujourd'hui avec un circuit beaucoup plus

physique : le fabuleux circuit des 25 bosses. A l'ouest de la forêt de Fontainebleau dans le massif des trois pignons, ce circuit permet de s'exercer aux longues marches dans des zones montagneuses.

Le paysage est grandiose. Les forêts de pinèdes se mélangent aux bouleaux et aux chênes. Des amas de grés sont disséminés tout au long de parcours. On croise ici ou là des océans de sable blanc.

Long de 17 kms, cumulant 837 m de dénivelé positif répartis sur 25 bosses, ce circuit est d'un niveau difficile.

  L'objectif pour moi, est de préparer sérieusement mon périple de Novembre : Un trek qui va me mener de Amman à Aqaba en passant par la réserve de dana et le désert pourpre de Wadi rum.

C'est la troisième fois que je parcours les 25 bosses. Mais cette fois, c'est en solitaire et sans appareil photos.

Je me gare comme d'habitude sur le parking de la croix Sainte Jérome à Noisy sur école. A 300 m du parking, au carrefour des trois pignons, une double flèche rouge indique la direction du circuit des 25 bosses. Je prends le chemin à ma gauche pour parcourir le circuit dans le sens des aiguilles d'une montre.

Malgré mes crampes d'hier suite à 1h30 de nage, je mes sens en pleine forme.

J'ai un sac à dos d'un peu plus de 15 kg. Une poche à eau de 2 litres et une pipette... Je compte bien donner tout ce que j'ai.

Je pars à vive allure et rejoins rapidement le sommet de la roche au four, puis celui de la justice de Chambergeot... Je m'arrête quelques instants pour profiter du point de vue... Je distingue au loin des derniers pignons du parcours... Je ne m'attarde pas et entreprend la montée vers la platière des Marchais. Le parcours est parfaitement balisé. Les marques rouges ont d'ailleurs été fraichement repeintes. A certains endroits, il y en a tous les mètres de façon à ce que l'on ne s'éloigne pas du circuit, ce qui permet de préserver la végétation.

Arrive ensuite le pignon des maquisards surplombé par le monument de la résistance. Les blocs de grés sont de plus en plus imposants. Certains ont des formes étranges.

J'avale les bosses de la maison Poteau et attaque sur un bon rythme les bosses du domaine des rochers des gros Sablons.

Le parcours est plus difficile à cet endroit. Il faut lever les jambes... A certains moments, je m'aide de mes mains... Certains passages sont très étroits... J'ai du mal à passer avec mon sac à dos.

Dans la montée de la 9ème bosse dans des escaliers naturels formés par des racines d'arbres, je croise en contre sens un groupe d'ados en pleine course d'orientation. Ils disposent de la carte du massif des trois pignons et doivent joindre différents points de rencontres. Ils cherchent le rocher de la tortue. J'ai à peine le temps de leur dire que c'est dans l'autre sens et qu'ils doivent suivre les marques rouges et qu'il ne peuvent pas le rater... Les voilà partis au pas de course dans la montée. Je peine à les suivre. Je ne les distingue bientôt plus... Quelle santé !

Je pousuis le chemin jusqu'au cimetière des ânes et joins le rocher de la tortue. Les jeunes ne sont pas là.

j'entreprends la montée de la 14ème bosse : la grande Montagne plus difficilement. J'ai engloutis mes deux barres de céréales... je n'ai plus rien à grignoter

je rejoins le croisement du rocher du potola... J'hésite... je continue le circuit traditionnel vers le potola où je prends la variante vers le diplodocus.  j'ai un peu mal dans le bas du cou et je sens déjà quelques douleurs aux quadriceps. Tant pis, je suis là pour faire le circuit omplet... Direction, les jardins du daïla lama, le rocher de la cathédrale et le terrible pignon 118,4, le rocher cailleau et J.A. martin. Je suis à plat... je n'ai plus rien à manger... Il me reste 7 ou 8 bosses.

Je m'arrête 10 minutes pour soufller... J'ai le palpitant qui s'emballe... Je dois réduire le rythme.

Je ne rappelais plus que c'était si difficile. Quand je pense que certains le boucle en courant en 2h30 !

Je continue plus difficilement le parcours... Je fais fuir une multitude de lézards et même une vipère sur laquelle je faillis déposer le pied.

Mon rythme n'est plus le même, je peine à lever les jambes et je sens la fringale qui me guette.

Je contourne  le mont Pivot pour me préserver et jette mes dernières forces dans l'ascension du rocher du guetteur qui m'achève.

J'ai le souffle coupé, mais surtout les jambes qui ne répondent plus. Hypoglicémie... Je regrette de ne pas pas avoir mangé une bonne platrée de pâtes hiers soir et de ne pas avoir amené plus de barres de cérales ou un casdale.

Je chute dans la descente. Et un hématome sur le tibia.

J'ai faim mais je m'encourage pour gravir laborieusement la dernière bosse : le rocher de la souris.

4h16 de marche

48 min d'arrêts cumulés.

Je suis complètement cassé. Le poids du sac à dos, le rythme trop élevé du départ, le manque de sucre... surement un mix de toute cela.

Il est 15 h... il faut que je mange... Je reprends la route et m'arrête au Mac Do de Montereau où j'avale un Mac Deluxe avec un grand verre de coca et un Mac Fleury.

Bref... Une superbe journée d'Automne dans un havre de paix... Mais encore beaucoup de travail pour préparer mon trek.

Lien vers d'anciens albums sur le circuit des 25 bosses

Circuit des 25 bosses forêt des trois pignons Circuit des 25 bosses forêt des trois pignons
Circuit des 25 bosses Fontainebleau Circuit des 25 bosses Fontainebleau
Repost 0
21 septembre 2008 7 21 /09 /septembre /2008 17:22
L'appel lancé en début de semaine pour le mythique circuit des 25 bosses a eu peu d'échos chez nos amis randonneurs. Seul Jean François en grand baroudeur et grand sportif n'a pas décliné l'invitation.
Il est vrai que le départ fixé à 6h30 de Troyes ce matin et le profil particulièrement dénivelé et difficile de ce parcours en a découragé une paire.
Benja quant à elle était de mariage... En rentrant à 5h du matin, pas facile d'attaquer une rando comme celle là sans repos.
Nous partîmes donc à deux affronter ce magnifique sentier de randonnée.
Le circuit des 25 bosses est situé dans le massif des trois pignons... Il offre un relief vallonné stupéfiant. On a du mal à imaginer pareil panorma situé à moins d'une heure de la capitale. Un paysage unique : blocs de rochers, landes de bruyères, forêt de pins, de bouleux, de chênes et mer de sable blanc.
Nous garons la voiture sur le parking de la croix Sainte jérôme (fléchage Monument de la résistence)... et attaquons le circuit qui démarre à 300 m du parking à 8h45.
Nous franchissons sans difficulté la première bosse
: La roche au four.
Jen-françois, en véritable coach sportif,  me propose alors de faire toutes les descentes en trek... A bon entendeur... nous voilà au pas de courses.
Les bosses suivantes s'enchaînent au même rythme : la justice de chambergeot (attention cette bosse est un aller/retour... mais le point de vue vaut le déplacement... En haut ne cherchez pas les marques.. revenez un peu sur vos pas pour continuer le circuit)
Vient alors la platière des marchais, puis le pignon des maquisards dont nous atteignons le sommet ou trône le monument de la résistence en 37 minutes.
Nous entamons alors une série de montées et déscentes, quasiment sans transition, les bosses de la Maison Poteau et des gros sablons avec quelques passages étroits et difficiles... Le paysage est magnifique... il y a encore très peu de randonneurs... faut dire qu'il est encore tôt... Philo, appareil photos en main s'adonne à sa passion de la prise de vue malgré le rythme imposant et les rochers à escalader. JF et Philo se passe l'appareil dans les passages plus sportifs qui demandent à avoir ses deux mains libres.
Viennent alors le cimetière aux anes et le rocher de la tortue qui nous atteignons en moins de 2h..
La grande montagne avec ces chaos de blocs de grès, le potola, la cathédrale et le pignon 118,4... toujours autant de ravissement... Nous observons quelques roches insolites. L'érosion du vent et de la pluie depuis des millions d'années, a façonné les blocs de grès et a donné naissance à des formes surprenantes : les sculptures de dame nature et de l'homme sans doute aussi.

Nous atteignns ensuite la petite platière et découvrons une caverne, une petite gravure sur roche et une chéminée... Jean-François en profite pour graver sur le sable quelques caractères qui composent sa plus belle pensée.
C'est en haut du Rocher Guichot, avec sa vue imprenable sur le village de Noisy sur école que nous cassons la croûte... Nous dominons les arbres allongés sur la roche.
La bosse suivante : la justice de Noisy qui débute par un escalier se durcit tout à coup... Philo ressent des premières douleurs aux quadriceps... il est à la limite de la crampe dans cette bosse.. dur dur la montée juste après le repas, on s'est un peu refroidis.
Nous poursuivons avec Le Mont pivot, puis l'escalade d'un bloc de 15 m.
Le rocher du guetteur et sa marque qui fait penser au templier. JF s'arrête quelques instants et s'adonne à la macro photographie avec un lézard qui lui fait la pose.
Nous finissons le parcours avec le rocher Jean des vignes et le rocher de la souris.
Nous avons bouclé les 25 bosses en 4h03 minutes de marche + 1h06 d'arrêts cumulés.
Une journée magnifique pour la randonnée, un ravissement pour les yeux, le silence, l'effort, l'amitié partagé...

Lien vers l'album photos

25bosses 25bosses
Le Profil du circuit



Nos traces















Repost 0
Published by Benja et Phil - dans Rando en Ile de France
commenter cet article
30 avril 2008 3 30 /04 /avril /2008 18:28
Pour notre deuxième sortie, nous ne faisons pas les choses à moitié et peut-être avons-nous vu les choses un peu trop grand. Rien de moins que le mytique circuit des 25 bosses dans le massif des trois pignons à Noisy sur école dans la forêt de Fontainebleau.

Le circuit des 25 bosses

Le sentier des 25 bosses est un sentier  destiné exclusivement à la randonnée ou à la course pédestre, et il est nécessaire de posséder un niveau d'entraînement suffisant du fait de sa longueur, de son dénivelé total d'environ 800 m positif et de son caractère sportif. Tout le long du parcours vous alternerez entre sentiers boisés, passages étroits entre les rochers, chemins sablonneux, montées et descentes escarpées. Ce circuit est balisé par un trait rouge peint sur les rochers ou sur les arbres et il vous emmènera à travers des blocs de grès qu'il vous faudra de temps en temps escalader. Le panorama est exceptionnel, vous pourrez découvrir des étendues impressionnantes de sable blanc et votre regard portera sur l'immensité de la forêt des Trois Pignons et de la Forêt de Fontainebleau.
plus d'infos sur le site
http://www.circuitdes25bosses.fr
Attention, ce site est optimisé pour IE. Il ne fonctionne pas correctement avec firefox.

Préparation

Malgré la difficulté annoncé, nous prenons la décision d'attaquer cette rando le dimanche 27 Avril 2008. C'est la première belle journée de 2008. Il faut en profiter.
Nous allons acheter chez Decathlon (notre partenaire officiel) le matériel minimum : sac à dos, short, T-shirt, chaussures de marches, gourdes... nous verrons les cartes IGN et les GPS plus tard.
Une petite remarque sur les chaussures de marche --> évitez les pompes au premier prix (15€) Philo à tester... il en garde les stigmates sur les ongles de ses gros orteils... elles sont déjà à la poubelle.

Le transport et l'hébergement

A 2h de route, du point de départ, nous décidons de partir la veille pour attaquer de bonne heure la rando. Nous dormirons au Formule 1 de Moret Fontainebleau Zone artisanale, Lieu-dit "Saint Lazare" à ECUELLES pour limiter les frais. Fidèle à leur enseigne... peu importe que les toilettes et les douches soient dans le couloir et tant pis pour les quelques bruits de pets qui résonnent dans tout l'étage. Un plat de pâtes et au lit.
Levés 7h pour un petit dej copieux (3,90 par tête - pain beurre et confiture), nous sautons dans la voiture direction Noisy sur école.
Et merde, on n'a pas rempli nos gourdes.....

Passage obligé à l'ATAC de Chapelle la Reine

Sauvé ! l'ATAC de Chapelle la Reine est ouvert le dimanche matin... nous allons pouvoir acheter de l'eau et quelques sandwichs pour le déjeuner.
En attendant l'ouverture (9H), nous sommes acostés par un grand père et son chien... et le voilà nous refaisant la guerre de 39, la résistance... Il a été attiré par notre plaque d'immatriculation... des aubois... il en connaît tout plein.
Mince, la porte de l'ATAC est coincée et nous v'là prisonnié de papy.... on est pas encore parti !

Départ  de la rando

Nous atteignons le parking de la croix sainte jérôme, point de départ du circuit des 25 bosses à 9h30 précises. ET hop cette fois c'est parti !
Le temps est splendide... quelques pas dans un sentier et nous nous engageons dans le circuit... Faut-il prendre à droite ou à gauche ????? A cette question, un jogger fou en plein trail, nous répond dans son élan... c'est comme vous voulez... Il est vrai que c'est un circuit... on retombera bien sur nos pattes... nous suivons le jogger sur notre droite... Nous apprendrons plus tard que nous avons pris le circuit à l'envers... nous commeçons donc par l'ascension du rocher de la souris à 9h45.

La rando

Mais c'est pas une bosse.... c'est une montagne.
La particularité du circuit, nous allons vite nous en rendre compte c'est qu'il sert d'entraînement pour les randonnées de montagne. Ce parcours représente 1000 mètres de dénivelés positifs
Malgré l'effort, nous en prenons plein la vue.. des panoramas magnifiques, un flèchage super bien fait... Impossible de se perdre... il faut marcher, escalader, sauter, ramper, profiter de ce paysage de rêve au coeur de la forêt...
Vous n'êtes pas seuls, ce sentier est très fréquentés... C'est bizarre dit philo, on doit être dans le mauvais sens... on ne croise que des randonneurs dans l'autre sens... lol.... c'est un blond intelligent.
Nous allons la faire tranquille - 250 photos pour immortaliser cette randonnée.
Quelques photos en lien dans l'album Circuit des 25 bosses Fontainebleau Circuit des 25 bosses Fontainebleau

C'est dur mais c'est tellement beau qu'on est super content d'être là.... privilégiés, petits dans cette nature immense. Nous prenons soin de suivre précisément les marques du sentier pour ne pas abîmer dame nature.
Il nous faudra finalement 7 heures pour terminer la boucle et retrouver notre voiture.

Nous avions pris 4 litres d'eau pour 2... C'est beaucoup trop juste... Nous avons marché la dernière heure sans une goutte d'eau.... difficile... benja pête un cable... elle veut tout arrêter alors qu'on entâme la dernière bosse. Philo a mal aux gros orteils.... les godillots bon marché de décatlhon  ça va pour la rando  d'une heure... pas pour le circuit de 25 bosses.... Faudra revoir l'équipement.

Ouf c'est fini.... Sur le moment on est content que ça se termine....  puis on est fier  et  heueux  .  Toutes  les  images  dans  la  tête.....  Magnifique.

Nous le referons avec d'autres acolytes... c'est sur...

Quelques étirements s'imposent pour éviter les courbatures du lendemain..... Lundi y'a boulot.

Repost 0
Published by Benja et Phil - dans Rando en Ile de France
commenter cet article